AAD : la CEDH donne une nouvelle fois raison à l’Etat tchèque

C’est une affaire qui traînait en longueur depuis plusieurs années et à laquelle la Cour européenne des droits de l’homme a mis un point final à Strasbourg, ce mardi. Dans un arrêt dit Grande Chambre, autrement dit définitif, la Cour a rejeté la requête de deux mères tchèques qui avaient porté plainte contre l’Etat tchèque en raison de l’impossibilité, selon la législation tchèque, de se faire assister par une sage-femme lors d’un accouchement à domicile.

La suite de l’article est à lire ici