AIAS : mauvaise nouvelle

Une très mauvaise nouvelle pour terminer l’année : forte augmentation des tarifs imposée par la SHAM à notre partenaire l’AIAS.
Les nouveaux tarifs sont indexés aux modes d’exercice et aux pratiques, la SHAM exclut les sages-femmes pratiquant les AAD, en refusant de les assurer pour toutes leurs autres activités libérales.

Voici les différents tarifs :

124 €  – Activité salariée SANS activité libérale (maintien du tarif 2015)

334 € / 304 €  adhérents ANSFL- Activité libérale SANS échographie et SANS accouchement

3 268 €  – Activité libérale AVEC échographies et SANS accouchement

4 360 € – Activité libérale AVEC échographies et AVEC accouchements en plateau technique (contacter l’AIAS pour les adhérents ANSFL)

5- / – Activité libérale AVEC réalisation habituelle ou occasionnelle d’accouchements à DOMICILE : l’exercice de cette activité ne permet plus d’adhérer au contrat souscrit par l’AIAS auprès de SHAM

L’ANSFL se trouve mise devant le fait accompli. Nous en avons référé à notre avocate afin de savoir quels recours nous pourrions avoir.

A l’heure actuelle, nous ne connaissons pas les tarifs qui seront pratiqués par les autres compagnies d’assurance.

En attente d’informations supplémentaires, l’ANSFL ne peut actuellement donner aucune consigne. Mais chaque sage-femme est évidemment libre de ne pas renouveler son contrat auprès de l’AIAS.