CCAM : le modificateur K à 20% : pas pour les sages-femmes !

L’ANSFL est attentive à ne pas se mêler des questions syndicales. L’ONSSF et l’UNSSF ont fort à faire pour défendre notre exercice et nous soutenons leurs actions.

Mais il nous semble important de souligner le tour de passe-passe que vient de nous “offrir” l’assurance maladie :
En 2016, elle  impose aux syndicats une basse de l’indemnité fériée pour les actes en CCAM (19,60€ au lieu des 21 € de la NGAP) au prétexte que les tarifs devaient être identiques pour toutes les professions.

Et bien en 2017, la règle semble devenue unilatéralement caduque.
Les syndicats de médecins ont obtenu que le modificateur K passe à 20 % pour les gynécos du secteur 1 à compter du 15/06/2017.
Et pour les sages-femmes ? Rien ! Elles vont simplement changer de modificateur qui devient T et reste à 11.5 %.

Comment les syndicats peuvent-ils négocier si les interlocuteurs institutionnels dérogent aux règles qu’ils ont eux même établies ?
Plus que jamais, nous invitons les sages-femmes qui ne sont pas encore syndiquées à le faire.

L’union fait la force et nous en avons gravement besoin !