Complément Lettre 112 : le surdiagnostic du cancer du sein

Avec cette Lettre d’automne 2016, nous inaugurons une nouvelle forme d’interactivité entre la revue et le site de l’ANSFL. Après leur publication dans la revue, certains articles seront enrichis ici de liens permettant de les compléter et de les élargir avec d’autres types de médias.

Octobre Rose oblige, notre article sur “Résistons au surdiagnostic !” a pris pour exemple la problématique du surdiagnostic du cancer du sein. Pas toujours facile à appréhender, voilà quelques liens aussi pédagogiques que rigoureux.

Au nom de tous les seins est un documentaire diffusé sur France 5 le 12 janvier 2016 et qui devrait être vu par tout soignant en position de prescrire un dépistage du cancer du sein. On suivra le parcours de plusieurs femmes aux décisions différentes, ponctués par l’intervention de médecins anatomo-pathologistes, radiologues, épidémiologistes, qui discutent du bénéfice/risque de ce dépistage.

Cette Brochure d’information de la Cochrane peut être la base d’une discussion avec les patientes. Mais surtout, elle aborde de manière accessible à tout soignant le dépistage du cancer du sein par mammographie et les arguments qui amènent actuellement ce dépistage à être remis en question.

Cancer Rose est un site internet a été créé par sept médecins indépendants ainsi qu’une toxicologue  pour faire connaître les données scientifiques les plus objectives et les plus récentes sur le dépistage du cancer du sein, celles auxquelles le public a droit, et dont on le prive lors de la campagne rose.
On y trouve entre autres une vidéo d’information grand public ainsi qu’une brochure et un powerpoint utilisables pour l’information des patientes.

Plus politique, octobre 2016 a vu paraître un Rapport d’orientation suite à une concertation citoyenne et scientifique lancée par le Ministère de la Santé. Les conclusions sont claires : une vaste remise à plat du programme de dépistage organisé est préconisée et un appel à une information claire, loyale et complète des femmes est lancé.

En dernier lieu, c’est un peu hors sujet, mais à celles et ceux qui, de fait, se questionnent sur l’intérêt de la palpation des seins : voilà l’état actuel des données de la science Auto-examen ou examen clinique pour la détection précoce du cancer du sein