Débridat contre-indiqué chez l’enfant de moins de deux ans

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a procédé à une réévaluation du rapport bénéfice/risque des spécialités à base de trimébutine seule (Débridat et génériques). Au terme de cette réévaluation, les spécialités Débridat, Débricalm et autres génériques sont désormais contre-indiquées chez l’enfant de moins de 2 ans.

suite de l’article sur le site de l’ANSM

 

Lire aussi Commission de suivi du rapport entre les bénéfices et les risques des produits de santé, 21 06 2016, p 12  : “Selon le groupe de travail en charge des médicaments d’hépato gastro entérologie, le rapport bénéfice/risque est négatif chez l’enfant de moins de deux ans, et ce, au regard de la rareté des données d’efficacité et d’un risque potentiel”.