Les demandes portées par la SFMa

« La société française de Maïeutique a sollicité un rendez-vous auprès du Ministère des familles, de l’enfance et des droits des femmes.

Le 27 Avril 2016 Chantal Birman,  Catherine Lallement, Madeleine Moyroud et Brigitte Pierron ont été reçues par Madame Cécile Grosjean conseillère petite enfance et parentalité, et monsieur Thomas Dubois conseiller diplomatique et droits des femmes. Plusieurs questions concernant le droit des femmes ont été soulevées :

  • La possibilité de prescrire un arrêt de travail de 15 jours maximum indemnisé au titre de l’assurance maternité afin de ne pas pénaliser  les femmes suivies par les sages-femmes. (arrêt maladie moins bien indemnisé et assorti de 3 jours de carence)
  • L’incohérence entre tarifs de l’assurance responsabilité civile pour les accouchements à domicile et les maisons de naissance et les revenus des sages-femmes. Nous demandons une aide financière ou une baisse des tarifs.
  • La possibilité de dépister et de traiter les IST des partenaires des femmes suivies par une sage-femme.
  • Les difficultés d’accès aux soins et la fermeture des CPEF dans certains départements.
  • L’impossibilité de faire un travail de prévention, d’éducation à la santé et d’accompagnement auprès des femmes au vu des temps de consultation de plus en plus court imposés aux sages-femmes salariées d’une structure.
  • La validation d’une attestation de demande de stérilisation signée par une sage-femme, ce choix participant au  parcours contraceptif des femmes.
  • La réalisation d’IVG par aspiration (en respectant la clause de conscience)

La société française de Maïeutique reprendra contact avec le Ministère en septembre.