Pleurs prolongés et inexpliqués des nourrissons : aider les parents

Les pleurs prolongés et jugés excessifs d’un nourrisson sont relativement fréquents. Les soignants ont un rôle à jouer en aidant les parents qui en auraient besoin.

Dans son numéro de juillet, Prescrire fait la synthèse des données et recommandations solides et argumentées sur un sujet courant : les pleurs prolongés, alias coliques du nourrisson. Ces pleurs surviennent entre la deuxième semaine de vie et l’âge de 4 mois à 5 mois chez 5 % à 30 % des nourrissons en bonne santé.

La suite sur le site de Prescrire