PRADO précoce : attention !

Le CA de l’ANSFL tient à attirer l’attention des sages-femmes libérales sur la généralisation “sauvage” du PRADO dit précoce (sortie avant 72h pour une voie basse, 96h pour une voie haute). En effet, seuls quelques départements sont concernés par la phase d’expérimentation.

A l’issue de cette première phase, il était prévu que les syndicats fassent un bilan avec la CNAMTS et renégocient les actes liés à cet prise en charge postnatale.

Deux situations posent particulièrement problème :
– l’exigence de plus en plus affirmée de disposer d’un bilirubinomètre sans que cet acte ne soit recensé à la nomenclature
– l’exigence de disponibilité sous 24 heures qui modifie totalement l’organisation du travail et impose d’une astreinte de week-end. Ces contraintes sont lourdes, même partagées à plusieurs, et doivent être reconnues et rémunérées.

Nous vous invitons donc fortement à vous tourner vers votre syndicat pour connaître l’avancée des travaux…

Pour mémoire, la HAS a publié en mars 2014 des recommandations portant sur les conditions et l’organisation du retour à domicile des mères et de leurs nouveau-nés.