Prise en charge du génotypage rhd fœtal sur sang maternel

En 2011, la HAS étudiait la détermination prénatale du génotype RHD fœtal à partir du sang maternel et concluait :
La détermination prénatale du génotype fœtal RHD à partir du sang maternel présente un intérêt en pratique clinique dans les deux indications suivantes :
– la prise en charge des grossesses de femmes RH:-1 (D négatif) dans le cadre de  l’immunoprophylaxie, pour cibler les populations devant bénéficier d’immunoglobulines anti-RH1 ;
– en cas d’immunisation, la sélection des femmes RH:-1 (D négatif) devant bénéficier d’un suivi spécialisé et lourd.
Les données disponibles indiquent que le test peut être raisonnablement proposé à partir de 11 SA.

Ce test est maintenant pris en charge par l’assurance maladie (depuis le 23 juin 2017, Décision du 24 mai 2017 de l’UNCAM)