Sages-femmes : grandes oubliées des mesures compensant l’augmentation de la CSG

Le premier ministre a annoncé le 5 septembre des mesures visant à compenser la hausse de la CSG pour “l’ensemble des travailleurs indépendants”.
En ce qui concerne les professionnels de santé,  le programme annonce une “Hausse de la prise en charge des cotisations au régime vieillesse de base pour les médecins conventionnés de secteur 1 et les infirmiers conventionnés en zone sous-dense, afin de neutraliser la hausse de CSG pour ces professionnels”.

L’ANSFL constate que les sages-femmes semblent encore une fois les grandes oubliées, exclues du dispositif concernant les médecins alors qu’elles sont toutes conventionnées secteur 1, exclues du dispositif concernant les IDE alors que certaines exercent en zone sous dotées.
Rappelons également que le revenu moyen des sages-femmes était de 25 880 € en 2016 soit inférieur de 75 à 50 % aux revenus des autres professionnels de santé concernés par ces mesures.

L’ANSFL demande au Premier ministre et à la Ministre de la Santé que les mesures venant compenser la hausse de la CSG s’appliquent à l’ensemble des sages-femmes libérales.