Sortie précoce de maternité et sécurité

Certains de  nos confrères gynécologues semblent s’inquiéter dans les médias de la prise en charge des femmes et des enfants lors de leur retour à domicile.

L’ANSFL tient à les rassurer en rappelant que les sages-femmes sont des professionnels médicaux, parfaitement compétents pour le suivi des femmes et des nouveaux nés en bonne santé, également parfaitement compétents pour le dépistage d’une éventuelle pathologie nécessitant l’intervention d’un médecin, qu’il soit généraliste, gynécologue ou pédiatre.

Nous rappelons notre attachement à un travail en réseau, centré sur la femme et son enfant, qui permet de leur offrir la meilleure qualité de soin.

Le nombre de sages-femmes libérales est en augmentation constante depuis les années 2000 ( 4962 au 1er janvier 2014 selon les dernières données DREES). Rappelons que c’est la seule profession médicale à avoir accepté la régulation de ses installations afin que la répartition territoriale soit la plus homogène possible.

Nous affirmons que raccourcir la durée de séjour n’est pas une prise de risque pour la santé des femmes et des enfants si chaque dyade à l’assurance d’être suivie à domicile par une sage-femme.Bien au contraire, ce suivi modulable permettra une prise en charge adaptée aux spécificités médicales, sociales et psychologiques de chaque famille.