Toucher vaginal : pas en l’absence de symptôme

En juillet 2017, la Revue Prescrire a publié :

Toucher vaginal : pas en l’absence de symptôme

Chez les femmes sans symptôme gynécologique et sans facteur de risque particulier, en dehors du dépistage des cancers du col de l’utérus, l’examen au spéculum et le toucher vaginal n’ont pas d’intérêt clinique démontré.

La suite de l’article est à lire ici