Covid-19 et fertilité

L’INSERM fait un point sur l’impact du covid -19 et de la vaccination sur la fertilité.

Les dernières études montrent que la Covid n’a pas diminué la fertilité de manière physiologique, par contre elle a eu un impact négatif sur l’accès à la contraception, l’avortement et l’accompagnement des futures mères pendant leur grossesse.

La vaccination n’a, à ce jour, pas montré d’impact sur une éventuelle augmentation d’infertilité, de fausse couche ou d’anomalies congénitales.

Pour les personnes suivant des traitements contre l’infertilité, on peut recommander d’attendre quelques jours après la vaccination pour commencer ou reprendre le traitement. Ces recommandations ont pour but de ne pas voir attribuer par erreur les effets secondaires du traitement au vaccin.