COVID : la protection des femmes enceintes salariées en pratique

Les femmes enceintes au 3è trimestre de la grossesse sont considérées comme des personnes vulnérables présentant un risque de développer une forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2.

Le décret n° 2020-1365 du 10 novembre 2020 pris pour l’application de l’article 20 de la loi n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020 détaille les modalités de protection des femmes enceintes salariées.

En résumé :

Vous devez être adhérent(e) de l’ANSFL pour lire ce contenu.