L’ANSFL était présente aux journées de l’APAAD

Les journées de l’APAAD se sont déroulées les 29, 30 avril et 1er mai. Un cadre agréable (et ensoleillé !), des intervenants exceptionnels, et beaucoup de convivialité ont permis de réfléchir, imaginer, débattre, découvrir, écouter, construire autour du sujet de l’AAD.

Une salle debout pour applaudir Geneviève Pruvost, sociologue ; un avocat, Etienne Tête qui ne peut pas clôturer sa présentation tant nos questions étaient nombreuses. Beaucoup d’émotion en écoutant Claire Garin, formatrice, Coline Gineste, philosophe, Marjorie Roux, doula, Laetitia Boivin, maman, Nina Narre, réalisatrice du film “Faut pas pousser”, et j’en oublie…

Merci à Marine Piejus et Céline Puill qui ont participé à le table ronde : “Comment faire cohabiter cadre et liberté” avec Jacky Nizard, gynécologue obstétricien, et Fardati Boina du CDAAD. Nos consœurs européennes (Royaume Uni, Suisse, Belgique, Pays bas) nous ont largement éclairé sur la place de l’AAD dans leurs pays.

Alors, en France ? On repart de ces Journées en imaginant que tout est possible !