Le mot de la (nouvelle) présidente

L’Assemblée générale de l’ANSFL du 16 mars 2018 a renouvelé son conseil d’administration. Après 8 années de présidence, Madeleine Moyroud quitte son poste de présidente.

Un grand merci Madeleine pour la belle énergie que tu as transmise à l’ANSFL et tout le travail accompli pour la reconnaissance et la défense des sages-femmes libérales.

Après avoir occupé le poste de secrétaire de 2013 à 2016 puis le poste de vice-présidente en 2017, je remercie le nouveau conseil d’administration de m’accorder sa confiance en me nommant à la présidence pour les 3 prochaines années.

Je  ferai de mon mieux pour que l’élan donné par Madeleine se poursuive ; trois thèmes restent ou deviennent prioritaires :

  • le virage ambulatoire décidé par le gouvernement nous concerne. Mais nous devons défendre certaines évolutions pour pouvoir y prendre toute notre place.
  • la prise en charge de la santé génésique et périnatale se conçoit aussi avec les autres professionnels. Sur la lancée du débat de notre colloque, nous devons travailler à l’articulation de nos actions auprès des femmes et des familles.
  • enfin les décrets régissant les conseils nationaux professionnels devraient sortir dans les prochains mois, voire prochaines semaines. Nous devons faire vivre ce CNP-SF qui décide des orientations de formation pour que celle-ci réponde aux attentes et aux évolutions de la profession.

Autant de chantiers à poursuivre ou à conduire.
C’est ensemble que nous les mènerons, vous pouvez compter sur nous.

Isabelle Fournier